Optigest Midcaps
    Allocation et composition   Commentaire de gestion   Caractéristiques et documents

FCP ISIN PART P : FR0013259892 Actions de la Zone Euro

     

Informations 

Olivia GISCARDESTAING T

Olivia GISCARD d'ESTAING

France Du HALGOUET

France du HALGOUET

   

Le premier semestre se termine sur un bilan très mitigé avec un indice des actions mondiales en légère baisse en dollar (-0, 20%). Il est en progression de 2,4% en euro grâce à la hausse de 2,6% du dollar contre euro. Les indices américains sont en hausse : +1,67% pour le S&P 500 et +8,79% pour le Nasdaq. Mais les indices européens sont en légère baisse (-0,98% pour l’EuroStoxx 50) et l’indice des marchés émergents en net recul (-9,6%). Concernant les petites et moyennes capitalisations boursières, l’indice Euro Stoxx Small Index est en baisse de -2,94%.
De nombreuses sources de préoccupations sont en effet apparues. D’ordre politique, avec la crise italienne et la prise de pouvoir des partis populistes, la démission du premier ministre espagnol et la crise migratoire européenne. D’ordre géopolitique, avec la dénonciation de l’accord iranien par les Etats-Unis qui a eu pour effet une hausse de 20% du prix du baril de pétrole au premier semestre. Mais aussi d’ordre économique, avec un ralentissement de la croissance économique constaté en Europe.
L’exacerbation des tensions commerciales depuis les annonces de hausses de taxes à l’importation décidées par Donald Trump commence à être prise au sérieux par les marchés financiers. En effet, des répercussions se font déjà sentir au sein du secteur automobile.
Ainsi, en Europe, le secteur automobile a été particulièrement touché (-9,33% pour l’EuroStoxx Automobile & Parts) à la suite d’un regain de prudence des analystes matérialisé en fin de mois par le profit warning d’Osram. En France, les nouvelles immatriculations ont cependant poursuivi leur hausse en juin (+9,2% sur le mois) pour le cinquième mois d’affilé.
Dans le portefeuille, l’équipementier CIE Automotive (-10,6%) accompagne la baisse du secteur.
Dans le secteur des câbles, Nexans (-21,0%) a revu à la baisse ses perspectives pour le deuxième semestre 2018 en invoquant des retards sur certains projets dans la haute tension sous-marine. Nous avons sorti la valeur à l’occasion de notre comité de gestion, lui préférant Prysmian, leader incontesté du secteur.
Du côté des contributeurs positifs, l’Autrichien Andritz (+6,5%) spécialisé dans la fabrication d’équipements industriels a annoncé le rachat de l’entreprise américaine Xerium qui fabrique des composants utilisés dans la conception de machine pour l’industrie du papier. Ce rachat stratégique vient renforcer le positionnement du groupe dans le secteur en utilisant son excédent de cash.
En France, ce sont des spéculations sur un potentiel rachat d’Ingenico (+12,6%) par des fonds de Private Equity, dans un climat de consolidation du secteur du paiement, qui permettent au groupe sous-valorisé de réaliser une très belle performance boursière.

 

   
Valeur liquidative au 29 juin 2018
 
 
Valeur liquidative90.50 €
     

Profil de risque DICI

                 
A risque plus faible 1 2  3 4 5 6 7 A risque plus élevé

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.
Les performances de l’OPCVM et celles de l’indicateur de référence* sont calculées dividendes nets réinvestis.
Le fonds présente un risque de perte en capital et sera exposé notamment aux risques suivants : risques de marché, de crédit et de liquidité.

     

Durée minimale de placement recommandée

 

Supérieure à 5 ans

 
   

 

 

     

Objectif de Gestion

L’objectif de gestion de la SICAV est de sélectionner des valeurs mobilières en vue d’obtenir une valorisation, un rendement satisfaisant et une performance supérieure à celle de l’indice Euro Stoxx Small Net Return EUR (code BLOOMBERG : SCXT INDEX) dividendes nets réinvestis *, sur la durée de placement recommandée.

 

 

   

 

Disclaimer

Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les frais de gestion sont inclus dans les performances. La valeur de l’investissement peut varier au gré des fluctuations du marché et l’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital. L'accès aux produits et services présentés ici peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d’information clé pour l’investisseur)/KIID (key investor information documents) et les prospectus disponibles sur ce site internet. Le DICI/KIID doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription.



 

 

Prenez contact avec nos gérants

 

Equipe Optigestion

Nous vous proposons, à votre convenance, de rencontrer nos gérants Optigestion pour établir un diagnostic patrimonial, identifier et mettre en œuvre des solutions adaptées à vos attentes. Merci de contacter :

 

Eric Gerard
Membre du Directoire
Gérant Associé
egerard@optigestion.com
01 73 11 00 19