nouvelle photoL'actualité de la course

Dans un mois, je prendrai le départ de la Mini Transat, course tant attendue, tant espérée.

M’aligner sur la ligne de départ est déjà une première victoire. La seconde sera d’arriver de l’autre côté, en Martinique. Cela fait deux ans que je travaille sur ce projet. Aujourd’hui il est à son apogée. C’est la dernière ligne droite. Le plus dur est derrière moi, mais le temps me paraît bien long. Dans 10 jours, je partirai pour La Rochelle, j’y retrouverai les 81 autres skippers qui prendront également le départ. Tous nous prendrons le départ, mais tous nous ne franchirons pas la ligne d’arrivée. Certains n’ont pas les mêmes niveaux de préparation, d’autres seront confrontés à des casses lourdes et ne pourront continuer la course. Souvenez-vous lors du Vendée Globe en 2012, 6 bateaux avaient abandonné pour casse la première semaine…

VALEURS DU MOIS : RIGUEUR ET PERFORMANCE

La Mini Transat n’est certes pas le Vendée Globe, mais les 30 jours de mer éprouvent fortement les bateaux. Le passage du Cap Finistère peut s’avérer mouvementé, les grains impromptus dans les alizés couchent plus d’un mât. Bref, pour un seul mot pour me laisser toutes les chances d’atteindre mes objectifs : la RIGEUR !

Dans un tel défi, le risque zéro n’existe pas. Au-delà de risquer simplement une contre-performance, je risque aussi de casser mon bateau, d’abandonner et plus engageant encore, je risque ma vie. Si je passe par-dessus bord, c’est foutu, même avec un gilet de sauvetage. La rigueur est donc de mise pour réaliser ce défi. Tout est dans la préparation du bateau et de la navigation, dans l’analyse de chaque risque potentiel. Cette attitude n’est pas alarmiste, défaitiste ou pessimiste. Elle est réaliste. La réalité c’est le risque qui est omniprésent. C’est aussi les problèmes qu’indubitablement je vais rencontrer chaque jour de ma course. J’apprends donc à parer toutes les éventualités, à préparer avant de réparer. Tout se joue à terre en étant rigoureuse et méthodique dans la préparation du bateau, des outils, de la pharmacie, du matériel de secours, du matériel de spair.

Une telle aventure est transposable dans beaucoup d’autres domaines, en particulier celui de l’entreprise. La rigueur est toujours de mise pour être performant. On peut décrocher un marché, un client par hasard ou par chance. Une fois, mais pas deux. En sachant anticiper les problèmes, répondre à toutes les éventualités, on peut se donner toutes les chances d’être performant.

Bon vent à tous, bonne rentrée !

Charlotte

depart largeOptigestion sponsorise la MINI TRANSAT 2017.

Charlotte Mery de Bellegarde vient de prendre le départ de la traversée de l’Atlantique en solitaire sur un bateau de 6,50m aux couleurs de notre société Optigestion.

Nous avons décidé de vous faire suivre cette aventure exceptionnelle que nous soutenons tout au long de cette Mini Transat dont le départ a eu lieu le 1er octobre 2017.

« Je suis très heureuse d’emmener Optigestion sur ma course transatlantique, car je partage de nombreuses valeurs avec l’entreprise et ses équipes. Nos maîtres-mots sont l’engagement, la persévérance, la gestion du risque, la rigueur, la performance, le goût de l’innovation. Ce rêve de transatlantique en solitaire c’est un peu le leur, ou le votre. Celui d’oser s’engager, quelque soit votre projet de vie ou projet professionnel. Nous avons tous un océan à traverser pour atteindre nos objectifs » - Charlotte

 

Les dernières actualités :

C’est parti : Bon départ!

Ça y est les amarres sont larguées! Après une sortie du vieux port de La Rochelle aussi forte en émotion que le chenal des Sables pour un Vendée Globe, Charlotte est passée en mode course, elle a su transformer toute l’énergie apportée par ses nombreux soutiens, famille, amis et sponsors dont les couleurs sont bien ressorties en ce dimanche 1er Octobre, pour passer de suite en mode régate le couteau entre les dents.

Lire la suite...

Bateau Optigestion BlancOptigestion a décidé de sponsoriser la MINI TRANSAT 2017.

Nous souhaitons par cette opération promouvoir les valeurs du monde de la mer et celles de la course au large.

Nous soutenons le projet d'une jeune navigatrice de talent, Charlotte, qui va traverser en solitaire l'Atlantique comme l'a fait son aînée Ellen Macarthur.charlotte

Ces valeurs partagées sont l'esprit d'indépendance, le sens de la performance et la maîtrise du risque.

Comme le navigateur qui sait réduire sa voile dans la tempête, le gérant doit savoir naviguer au plus serré dans des marchés volatils et saisir les opportunités lorsque l'horizon s'éclaircit.

Bonne chance à Charlotte dans cette aventure fabuleuse.

Nous tiendrons nos lecteurs régulièrement informés des courses à venir de notre championne en herbe.

Merci aux chefs d’entreprise de nous contacter si vous souhaitez soutenir cette belle aventure.
Un programme de mécénat est ouvert pour les sociétés avec une déduction fiscale de 60 % de vos dons sur votre IS.
Nous organiserons à l’automne dans le cadre des « Mardis d’Optigestion » une présentation de la MINI TRANSAT 2017 avec notre navigatrice.
De belles images en perspective, suivi d’un cocktail pour les passionnés du monde de la mer et du monde de la course au large.

Voir le site de Charlotte et suivre la course